Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 14:47

Pape François dans le Christianisme dans religion cacgt8n9calth8m0caidmncoca9tr8rxca164s5hcaoxrwm2carowkpmca4

Sa salutation extraordinaire à la foule rassemblée sur la place S. Pierre, pas habituel pour un pape, un simple mais éloquent: «Bonsoir», dans sa déclaration de frère parmi les frères il dit: « priez pour moi. » Les nombreuses appels à la pauvreté de l’église, au service des pauvres et pour le pauvres, l’appel au service dans la véritable humilité « qui est en haut qu’il serve les autres » et surtout l’invitation à plusieurs reprises à prier Dieu, à le prier avec foi, parce que «Dieu ne se lasse jamais de pardonner, c’est nous qui sommes fatigués de demander pardon » du pape François, nous le fait sentir comme un évangéliste, un pasteur évangélique d’une quelconque communauté Protestante, Baptiste ou Luthérienne.

 

Il se présente donc comme un réformateur d’une église qui pendant des siècles est éloignée de la centralité et de l’unicité de Dieu en tant que receveur de toutes les prières, le seul pardonneur de tous les péchés et seul dispensateur de toutes les grâces, et aussi de ce qui est le rôle que Dieu a donné à chaque chrétien (et non à quelques un), comme un sacerdoce.

 

Puisque, tous les sauvés par grâce, nous sommes appelés à être des «pasteurs avec l’odeur des mouton ….. Pêcheurs d’hommes » dans un sacerdoce qui n’est pas réservé à une caste, et pasteurs humbles en tant que messagers de Dieu pour proclamer l’évangile du salut par grâce qui est offert à tous par le sacrifice expiateur de Jésus-Christ).

En sachant que: Ce n’est pas une église qui peut sauver, quel qu’elle soit, ni un évêque ou un pape, mais seul le Christ !

Ce n’est pas un saint ou une sainte (qui sont des créatures de Dieu qui ont besoin du salut par grâce et non par mérites) qui peuvent répondre à vos prières, ils ne peuvent sauver, mais seul le Christ !
Ce N’EST PAS Maria (créatures de Dieu et non la mère) qui peut répondre à vos prières, elle ne peut pas sauver, mais seul le Christ !

 

La paix dans la Tempête

 

Il est important de lire entre les lignes. Derrière une apparente modernité, le nouveau Pape s’inscrit dans la profonde, rigide lignée Jésuite qui a pour but une forte opposition contre la Réforme Protestante Évangélique. On parle à juste titre de contre-réforme. L’un des outils d’Ignace de Loyola était «l’évangélisation conceptuelle» : il s’agit d’infiltrer tous les milieux influents : Politiques, Religieux et Économiques, afin de faire prévaloir la suprématie Jésuite. Cette pratique pourrait être apparentée aux méthodes utilisées par les Sociétés Secrètes Gnostiques. L’Église Catholique n’est ainsi pas épargnée par cette infiltration.

 

Le mouvement religieux de Saint-François d’Assises (duquel le nouveau Pape tire son nom), qui as comme but de « réparer l’église » par l’ordre reçu, ? « Va François, répare mon église » alors qu’il s’opposait au dogme catholique a été soutenu par l’Église Romaine car il s’opposait au mouvement des Cathares. En effet, les Cathares, aux 13 et 14ème siècles prêchaient qu’il n’y a pas de purgatoire, que ce n’était pas le baptême qui sauve, mais la grâce de Dieu en vertu du Baptême dans le Saint-Esprit (appelé « consolamentum »). Il faut dire aussi que les Cathares ne reconnaissaient pas le mariage comme sacrement et avaient des femmes qui dirigeaient des communautés. On leur doit aussi la première publication en langue « populaire » française des écritures (l’évangile selon Jean).

 

La réponse catholique n’a pas tardée à se faire entendre : en deux siècles, de « réparations » près d’1,2 millions de Cathares furent exterminés dans le sud de la France, en Espagne et en Italie. C’est ce génocide qui a permis l’émergence des grandes cités du Nord (Lyon et surtout Paris) au détriment des Régions du sud (Albi, Montpellier, Nîmes, Marseille, Toulouse). Cela représentait près de 2,7% de la population européenne de l’époque (45 millions en 1450). À titre de comparaison, le génocide juif a fait près de 6 millions de victimes pour une population européenne de 457 millions (soit 1,1%).

 

Voici deux éléments qui montrent la même stratégie du nouveau Pape.

 

Premièrement, lorsqu’il s’écrie « vous êtes allez chercher un Pape au bout (à la fin) du monde. Certes, il projette l’église dans un paradigme eschatologique, mais aussi, il inscrit bien sa mission dans la vision centralisatrice et dominatrice de Rome. Alors qu’il vient du continent sud-américain, il se définit lui-même comme « éloigné du centre qu’est Rome ». J’explique : Lorsque Christophe Colomb se rend sur le continent américain, on entend dire qu’il « découvre » le nouveau monde. C’est une vision centrée sur soi. En effet, les amérindiens pouvaient tout aussi dire qu’ils découvraient une autre civilisation. Mais on nous rapporte toujours que la découverte ne se fait que dans un seul sens : « L’Europe découvre l’Amérique ». Aujourd’hui encore, en désignant par exemple les départements d’outre-mer, on parle de régions « Ultrapériphériques », comme si le centre du monde était à Paris. À l’époque de Jésus aussi, Jérusalem n’était qu’une petite bourgade éloignée de Rome, mais c’est là, sur le chemin de souffrance, à Jérusalem, que s’est joué le destin de l’humanité.

 

En second, si on peut saluer qu’il commence son pontificat en prière. Mais à y regarder de plus près, on constate qu’il veille cependant à s’inscrire dans la lignée mariolâtre en adressant ses prières à la Reine du Ciel. En cela, il réaffirme la vocation d’Ignace de Loyola qui a comme volonté ultime d’exterminer la voie de la Réforme en instituant une pensée unique. Derrière les apparences de piété du Pape, les bases profondes du catholicisme demeurent plus que jamais ancrées dans la pure tradition jésuite.

Partager cet article

Repost 0
Salvatore Comisi - dans Religion
commenter cet article

commentaires

microsoft office helps 06/01/2014 12:04

I firmly believe in the one true god who can provide salvation to the human race. I think that the new pope is extremely talented and with the grace of Him, he can do much good to the world and bring about a radical change to the Church.

Présentation

  • : Le blog de Salvatore Comisi
  • Le blog de Salvatore Comisi
  • : Poésies, études de la Bible et articles sur tout ce qui concerne à la chrétienté du premier siècle à nos jours
  • Contact

Recherche

Liens