Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 janvier 2017 2 10 /01 /janvier /2017 12:38
Les divisions

 

Les divisions des églises et des chrétiens

 

Quand Dieu créât l’homme le fit libre, et à son image

Pieux, puis il y a eu la pomme et tous il fût fallacieux

Adam travailla pour vivre, Ève accouche en sauvage

Ovule n’est égal à l’autre, chaque une unique précieux

Pas deux hommes, y a pas deux femmes qui soit pareil

Sommes individu qui montre différences en sommeil

 

Ainsi les deux premiers fils: Caïn et Abel ne furent pas

D’accord dans l’adoration, différents en tracas et dose

L‘un adorais sacrifiant l’agneau, l’autre en magnificat

Ce n’est pas dans l’extérieur Que Dieu le regard pose

Mais dans leur cœur, et celui de Caïn était pouilleux

Il n’y avait pas d’amour Seule de l’obligeance sèche.

 

C’était les deux premières églises d’une longue histoire

On pratiquait les premières bêtises l’homme comme loir

Paresseux ne cherchait pas à bien comprendre et voire

Ce que Dieu il veut de nous, l’entendre, le matin et soir

On dit des évangéliques «Deux Baptistes, deux églises»

Pour leur liberté, c’est magnifique ! Aucun ne s’enlise.

 

Tous ils étudient et prient, Ils ont liberté sur les détails,

L’interprètent ils pratiquent l’unité de foi sur l’essentiel

Loi de Dieu (non religion) nous impose en tant que fils

L’adoration filiale et très, très, très soumise avec naturel

A celui qui est le Créateur de toute chose par sa Parole,

le Fils est en le Dieu unique, avec Son Saint Esprit, seule

 

Dieu n’oblige personne à être comme un pantin insensé

Certains, ils sont comme Orthodoxes et fondamentalistes

Méchants, ils obligent tous les hommes sous leur pouvoir

Par la parole de gourou, la force et les armes terroristes

Et même ceux qui se disent ’’pacifistes’’ en réalité tuent

Pour que d’autres convertis, ils soient comme eux, puant!

 

Donc qu’il y a beaucoup d’église cela ce n’est pas grave

Ou il y a des divisions dans l’amour et la compréhension

Ça stimule tous à la recherche, car Dieu sais et pardonne

Il n’aime pas le sectaire, celui qui dit être saint passionné

Celui qui dit de ne jamais pécher regarde-les, ’’ en pente’’

Et les juges indignes de ’’leur dieu’’ leur condamne sainte

 

Salvatore Comisi

Repost 0
10 janvier 2017 2 10 /01 /janvier /2017 12:28
CESSONS DE NOUS JUJER

 

CESSONS DE NOUS JUJER LES UNS LES AUTRES

Est-ce que ne pas juger conduit à l’indiference, la passivité ?

Paul utilise le mot juger dans les deux sens active / passive:

«Cessons de nous juger les uns les autres: forme active

jugez plutôt qu’il ne faut rien mettre devant votre frère

qui le fasse buter ou tomber » (R. 14, 13). L’arrêt des

jugements mutuels ne conduit pas à la passivité.

 

Mais est une condition pour une activité et des

comportements justes. Jésus Il n’invite pas à

fermer les yeux et à un laisser les choses aller.

Car aussitôt après avoir dit de ne pas juger, la

alors continue: «Un aveugle peut-il guider un

aveugle? Ne tomberont-ils pas tous les deux?»

 

En ( Luc 6, 39 ). Jésus souhaite que les aveugles

soient aidés à trouver le chemin. Mais il dénonce

les guides incapables. Ces guides un peu ridicules

sont selon le contexte ceux qui jugent et dénoncent

Sans renoncer à juger, il est impossible voir clair

pour entraîner d’autres sur le bon chemin éclairé

 

D’autre part laisser les autres tranquilles, cela

peut encore être une forme subtile de les juger.

Si je ne veux m’occuper que de moi-même, voila

serait-ce peut-être que je ne considère pas léger

les autres, et comme si dignes de mon attention

, et de mes efforts ? Il ne faut pas de rétentions.

 

La réalité c’est que la paix du Christ n’est pas

dans le repli sur soi-même, voila une parole de l’apôtre

Paul qui lui nous encourage à agir avec amour : « Prêche

la parole, insiste, reprends, censure, exhorte, avec douceur

patience inlassable et le souci d’instruire » (2 Timothée 4, 2).

car viendra ou les hommes ne supporteront pas la saine doctrine.

 

Salvatore Comisi

Repost 0
14 mai 2016 6 14 /05 /mai /2016 10:35
Jésus reviens

 

Quand il reviendra, il fera grand jour
Pour fêter celui qui inventa l’amour
Au fond d’une étable, il naquit de Marie
Personne n’avait voulu de lui

Jésus reviens, Jésus reviens
Jésus reviens parmi les tiens
Du haut de la croix indique-nous le chemin
Toi qui le connais si bien
Toute sa vie,

il prêchait le bonheur, la paix
La bonté et la justice étaient sa loi
Quand il reviendra, il nous pardonnera
Comme il l’avait fait pour Judas

Et quand il reviendra sur notre terre
Il donnera à manger à tous nos frères
Car comme à Cana, il multipliera
Le pain et le vin sur la terre

Jésus reviens, Jésus reviens
Jésus reviens parmi les tiens
du haut de la croix nous suivrons le chemin
pour à jamais faire le bien

Dans une grande clarté il apparaîtra
Comme il le fit pour Marie de Magdala
Et le monde entier laissera éclater sa joie
En chantant : Jésus est là !

Repost 0
1 avril 2016 5 01 /04 /avril /2016 11:46
Sono innamorato dell’Eterno Dio

 

Sono innamorato dell’Eterno Dio, Il Giusto

Ho detto a una collega un giorno d’estate

Quando gli annunciavo l’Evangelo del Cristo

Del suo amore, sacrificio, e santità pregiate

 

L’uomo che arriva a parlare di Dio la bontà

Puo’ considerarsi felice, perché mai ha smesso

Di considerare che cio’ non è di sua volontà

Perché l’uomo non sa amare di per se stesso

 

In effetti, la capacità umana che abbiamo

di amare non è durevole, ne ho esperienza

Spesso viviamo agitati senza amore siamo

e nei dibattiti a volte siamo senza speranza

 

Le mie miserie e probblemi son diventati

Ostacolo per un rapporto d’amore intenso

Il mio cuore non palpita più, pensieri irati

attraversano un mare intensamente agitato

 

Ma Dio sa che io l’amo che sono fallace uomo

Senza vera capacità di amare che solo LUI ha

Quella di amare eternamente essendo buono

Egli è il mio Signore e Salvatore, Marhanata.

 

Salvatore Comisi

Repost 0
24 novembre 2015 2 24 /11 /novembre /2015 14:24
Intégrisme familial, hyènes en activité



Connaissez-vous les hyènes? Ce sont des animaux voraces
Reparties en castes dont la supérieure opprime l‘inférieure.
Les mâles qui ne sont pas tué, sont chassés hors de la meute,
Une femelle domine, la fille succède a sa mère avec fureur.

Auparavant, elle a prouvé sa bravoure, d’être la plus féroce,
Donc elle est l'héritière légitime, qui mange frères et sœurs
sous les yeux de sa propre mère, avec hyène y a pas de paix,
Puisque elle soumet le reste du groupe et elle peut fair peur.

Je vous dirais d’une nouvelle Astarté, 
dite «mère de dieu et 

reine des cieux» qui fit une alliance avec ses deux congénères
une habituée des champs Élises et l’autre avec un faire pieux
la pomme a mangé en première. L’une et l’autre commères.

Elle sort à découvert avec brame et grande soif de possession
Sa propre vieille mère kidnappe et soumet, pour la voler

à ses frères et sœurs, se dit forte mais c’est une merde! Pardon
la vulgarité, il faut appeler chat, l’animal qui la souri chassa.

Les enfants de la «mère de dieu» ils sont religieux intégristes
Qui prêchent la mort et la rigueur se prenant pour des dieux
En se servant de l’Évangile, qui est bonne nouvelle et realiste
Comme des roquettes contro tous ceux qui ne sont pas pieux

L’intégriste hyène ‘’la reine des cieux’’ en criant elle a dit,
À propos des homosexuels: ‘la bible elle en prescrit la mort’
Car ils sont des impures qui ne peuvent être sauvés par dieu
Ils vivent dans le péché de Sodome, par le feu divin détruit.

Tammuz (Tanus), dieu prêcheur intégriste, donne sentence:
‘’« il est réservé aux hommes de mourir, après quoi vient le

jugement», prépare réponses à ces questions : qu'as tu fait
à ta propre mère? Mécréant, qu'as tu fait à ta propre soeur?

Ansi on renverse les rôles, de kidnappeurs devient victimes
des frères et soeur des tentes et oncles qui ont été dépossédés
d’une mère à qui lui a été interdit vivre dans sa belle maison
et qu’à sa mort ont su piller tous ses avoirs en or et de valeur

La Hyène intégriste n’a pas de remords pour ce qu’elle fait
Puisque elle est ‘‘le bras divin de la justice’’, tel que nouvelle
Croisée elle crie «dieu le veut, à mort les infidèles ! » parfait,
Elle est aveuglé terroriste, n’empêche quelle est une Poubelle


Ses « Alliées » elle trahis en s’appropriant de ce qu’elle a pu
Ainsi faisant de ses complices sœurs, désormais des victimes,
Tel que sont le reste de la malheureuse famille non plus unie
Et encore a le courage d’ouvrir sa grande gueule, la Hyène !

Et pourtant, moi je vous aime mes chers, ma soeur et neveux,
De la même façon que j’aime tous mes autres frères et soeurs
Je suis imparfait et pécheur, vieux j’ai l’amour dans le coeur
Et je voudrais tant qu’on se pardonne tous, les un les autres.


Salvatore Comisi

Repost 0
2 novembre 2015 1 02 /11 /novembre /2015 11:09
Dialogue avec Dieu

 

Le soleil on le voit la aux fonds,

déjà il commence son tour du monde

de lest vers louest sa boule ronde

tout il réchauffe, chaque un à la ronde.

 

Et pourtant jaurais préféré la pluie

parce quil pleure mon triste cœur

mon âme qui est déjà endormie

du Royaume de Dieu voudrait le bonheur

 

Seigneur, ne crois-Tu pas que ton serviteur

a déjà assez souffert sur terre mensongère

Jésus, je ten supplie, donné moi ce bonheur

accorde-moi grâce de quitter ce lieu de misere

 

Tu parle en homme qui na rien compris

à la grâce qui ta fait mon serviteur

chaque être humain, tu en est surpris?

A une tâche, importante, je suis le Sauveur

 

Cest pour cela que le soleil sort encore

que les poissons en mer sont vivant toujours

tes yeux verront encore laube et laurore

je te donnerai force et amour, tous les jours

 

Chère brebis Ma Parole tu dois remanger

prend courage, la vie est encore belle

prend courage, cest Moi Ton Berger

laisse-toi conduire et ne soit pas rebelle.

 

Seigneur pardonne, je me croyais perdu

Je pensais: vivre ici bas ne le pouvait plus

parce que ma misère mavait suspendu

par grâce sauvé jai ton soutien en surplus

 

Oui mon Seigneur, je veux être fidèle

suivre tes pas jusqu'à la croix par la foi

Tu as donné ton corps entier, en réel

sacrifice et Ton sang a coulé pour moi.

 

Oui ; moi je veux vivre pour te servire

en étant pour tous mes frères un soutien

un frère qui souffre du même souffrir

avec Ton aide je pourrais réussir bien.

 

Salvatore Comisi

Repost 0
21 octobre 2015 3 21 /10 /octobre /2015 17:38
Espérance violente

 

La vie sen va lente, tel qau soleil la neige

comme fleuve qui tout ramasse et pollue

et à chaque virage il pousse sur la berge

touts les déchets quil rencontre, qui pue

ainsi a été ma vie, souillée très virulente

malgré tout, mon espérance est violente.

 

Jai lespoir de ne plus vivre en flottage

tel une branche morte. Je veux être fort

avec mon Seigneur faire bon ménage

pour piloter mon bateau jusqu'à la mort,

car Il la promis, Sa Parole est Evangile

«Bonne nouvelle», réconfort pour largile

 

Oui, espoir sans pause Seigneur jai en Toi

à la croix ton sang ma purifié, je suis lavé

mais Tu veux la confession des péchés à moi,

cest ce que je fais en ce moment, éprouvé

par la solitude, Tu peux menvoyer un ange

quand Tu décideras, non pas une mésange.

 

Ou alors prend moi, et la vie sera éternelle

non plus sur la terre, mais avec les saints

crier sans cesse gloire a Dieu ma Sentinelle

je vivrais aidé par Tes mains saisissantes.

 

Aujourdhui ma vie elle est à Toi consacrée

avec frères et sœurs de lÉglise ton Épouse

jattends Ton retour avec Ton huile sacrée,

le Saint Esprit qui ne rien nous refuse.

 

PuisquIl est mon guide et Consolateur

qui parle avec Toi, pour mon bien à moi

Il intercède pour stopper le démon délateur

le seul avocat que jaie auprès de mon Roi

 

La vie nest pas belle sil ny a pas despoir,

si la foi on a pas ou on ne sait pas la tenir,

elle est très douce en Christ il faut le savoir

que vivre nest autre chose que SERVIR.

 

Salvatore Comisi

Repost 0
19 octobre 2015 1 19 /10 /octobre /2015 10:12
P r i è r e: Quand mon bateau fait naufrage!

 

Quand mon bateau fait naufrage

et il n’y a personne pour m’aider,

je m’accroche à la bouée de sauvetage

l’unique, la véritable, qui puisse plaider,

c’est la prière que j’adresse à mon DIEU,

mon SEIGNEUR, qui est en tout lieu.

 

Je Lui dis, comme le fait un fils: Père à l’aide !

Je t’en prie, n’abandonne pas maintenant

ta petite brebis qui est prouvée, accorde, cède.

Toi le bon Pasteur, mon guide et commandant

je Te prie, au nom de Jésus Christ, qui m’aime

qui par Sa mort à salut la vie m’a donnée.

 

La prière soutenue par la foi au seul DIEU,

non pas par capacité à l’avoir, elle est donnée

par le Père, le Fils et le Saint Esprit, ça a lieu

en nous et nous dit quoi dire, c’est enseignée.

A cela suit la Lumière de Sa connaissance,

toujours donnée par grâce, pas de ma science.

 

La prière, la foi, la lumière fait de Sa Parole,

la seule source de salut, à mon âme apporte

véritable flamme qui chauffe et console.

Par la foi, quand elle est timide ou forte,

en prière je confirme à Dieu, en bramant,

d’être fidèle serviteur, du Royaume aimant.

 

Quand par la tristesse, le doute me prend,

quand mon cœur souffre car il a été meurtri,

quand le diable tente et tout mon être offense,

quand par le péché suis attiré magnétisé, pétri

mon espérance en Lui est toujours plus grande.

Lui ne m’abandonne pas, Jésus Il me réponde.

 

Ainsi d’espoir je vis, toujours à genoux priant,

malgré que ma vie ici bas vécue soit turbulente

avec les orages et tempêtes je navigue en riant,

tant que je puis sentir Sa main, tout chante,

Christ n’a jamais promis une vie facile

Lui-même Il a dû souffrir en croix DOCILE.

 

Salvatore Comisi

Repost 0
22 septembre 2015 2 22 /09 /septembre /2015 10:52
La   Jalousie

Dispute de Cain et Abel; Cain tue Abel; Dieu chasse Cain

 

Dans la Genèse

Le premier jaloux de lhistoire humaine

se fut Caïn à la sortie dEden le jardin

la ou nos parents, oh! Illusion vaine 

ils ont voulu légalité au Dieu Souverain

cest alors que Satan les fit pantin de haine

méchant jaloux, il les conseilla en mitaine.

 

Caïn, premier enfant dans la connaissance

été jaloux dAbel, frère dun autre Autel

car ce berger souvent en transhumance

navais pas la même foi que lui, le rebelle

qui se permettait, oh grave impertinence,

une autre façon dadorer avec importance

 

Caïn le laboureur fit un Autel comme serre

c. a d. tout beaux, avec des fleurs autour,

cétait la première église qui fut sur terre

fait offrande pour quIl lhonore en retour

car navait pas compris que Dieu Éternel

voulait être adoré Seigneur Dieu Paternel

 

Caïn il offrit à Dieu des fruits de la terre

mais lÉternel ny porta pas regard doux

puisquen lhomme, il ny avait que dure collere,

jamais lombre dune repentance.

Caïn, ce nétait pas un homme qui pieux

faisait de grand cœur offrandes à Dieu

 

Je fais mon travail qui est très dur,

je reconnais que Dieu est le Patron,

je lui offre donc les prémices bien sur.

Je nai pas besoin d’avoir le pardon,

car je fais toujours ce quIl commande

je ladore, je vais digne et porte offrande

 

Moi je ne suis pas comme un certain Abel

qui a construit autre église que la mienne

oui cest un tas de pierres nue, pas belles.

Il dit que la véritable église cest la sienne,

en priant il offre à Dieu lanimal qui bêle

selon moi, il na pas la connaissance réelle.

 

Abel est un très méchant homme qui tue

des animaux, oui il assassine en offrande,

pauvre bêtes quest ce que ce gras qui pue

qui empeste cette belle haire à la grande?

Sobriété, gentillesse, respecte de la nature

lui il na pas, tous ce quil fait dénature.

 

Je suis terrestre, véritable homme naturel

je suis végétarien, ne fais pas couler le sang

je suis juste, et personne ne me dira cruel

jaime la faune et je tien très bien mon rang

je suis observant de ma religion et du rituel

jignore besoin dexpiation ou dEmmanuel.

 

Mais que ce quil croit mon frère Abel

il se prend pour qui, il fait le Prêtre Divin?

Il veut avec ça mêtre supérieur linfidèle?

Car seul mon Autel est valable, il est crétin,

moi jadore certes selon ma propre volonté

libre de le faire, cest bien meilleur, à santé

 

En vérité, je suis en coller avec ce gueux,

il me rend la vie bien difficile le spirituel,

je suis en collere même avec qui est Dieu,

Lui préfère Abel à ma probité charnelle,

Abel qui péché, en sacrifice offre agneaux,

pas juste, quun autre doit payer pour eux.

 

Moi je suis bien intègre, et dans mon office

je rends grâce à Dieu de mavoir fait ainsi,

je donne la dîme prescrite, pas de sacrifice

lanimal na rien à craindre de moi, aussi

ques ce quon veut prétendre de moi? 

Alors que je suis bien plus croyant que toi!

 

Ques ce quil croit être mon frère Abel,

son imposition des mains biblique quil fait

en les levant vers le Très Haut, cest cruel,

il bénit son troupeau parfait? Sa religion est

mauvaise, ques ce quil veut aller au ciel?

Il se prend pour un dieu, na pas de miel.

 

Et bien oui, je veux le convaincre, le sauver

il faut arriver à une entente, en dorure

on doit finalement quelques chose trouver

qui nous unisse, moi et ce frère bien ordure

il doit faire ce que moi je veux décider

il faut que je le rencontre, ou me suicider.

 

Il est temps que je parle avec ce traître

je veux quon puisse avoir, bien ensemble

un unique Autel, et un seul Dieu et Maître

quil ne cherche pas à mentraver, humble

doit avoir une conversion juste, nécessaire

une grande église universelle, pas faussaire.

 

La suite est dans : «La haine»

 

Salvatore  Comisi

Repost 0
22 septembre 2015 2 22 /09 /septembre /2015 10:03
L a H a i n e

 

LA  HAINE, suite de: «La Jalousie»

 

Il arriva que: Et lÉternel dit a Caïn bossu:

Pourquoi mon fils est-tu si irrité, agis bien!

Et pourquoi encor ton visage est-il abattu?

Relève en haut ta tête, ne pense plus à rien,

car comme cela, le péché se couche à ta porte

sache que ses désirs portent à mauvaise sorte

 

Cependant Caïn adressa la parole à son frère

lequel explique le sens du sacrifice expiatoire,

la confession du péché qui est un ordre sévère.

Il faut que toi aussi te plie à ce bon repaire

cher Caïn, je ne suis pas contre toi, me taire,

cela je ne le puis pas, alors ne soit pas sectaire.

 

Leffusion du sang expiatoire, à lAutel est à la fois

confession du péché et l’expression de ma foi

en l’entervention du Substitut, sais-tu pourquoi? Sans effusion de sang, pas de pardon pour moi.

Sache que la tienne est une fausse religion,

qui te porte vers Satan, la ou il a ses legions

 

Ta religion est celle de l’homme qui

veut s’approcher de Dieu par ses moyens,

cela ne peut pas se faire, car il est requis

de savoir l’attendre en silence puisque rien

ne peut l’obliger de nous venir en aide,

seul à une soumission complète Il cède.

 

Je reconnaît Dieu, dit Caïn, source de tout bien

, mais tes racontars et tes vues spirituelles

je ne les comprend pas, de ça je n’accepte rien.

Et ce que la mort d’animaux en rituelle

peuvent faire ce qui tu dit, pour moi,

je ne suis pas pécheur, cela est seul pour toi.

 

Homme orgueilleux tu est supposé de suffisance,

tu te vante et veut enseigner avec arrogance,

moi ton frère qui suis plus en toute la connaissance, tu te vante de connaître Dieu, sa pensée et essence, tu radote et veut me convertir de mon insouciance, tu veut m’accabler, tu n’as pas de maintenance

 

Et puis, cela ça suffit, tu va te taire maintenant,

si tu n’arrête pas de dire ces stupides chose

il va t’arriver un malheur, ici séance tenante,

je ne supporte plus tes suffisances laborieuses,

va-te coucher avec tes chèvres , en ta bergerie, réfléchit bien à mon offre, cela en va de ta vie.

 

Mon cher, tu es mon aîné Caïn frère aimable,

moi je t’aime beaucoup, mais j’insiste encore, l’agneau, n’est rien de pour soi, il est périssable, mais par le sang versé Dieu lui donnera aurore, comme à véritable obéissance a l’ordre de Dieu, tu vivra longtemps, jusqu’à ce que tu serais vieux

 

Assez! Je te l’ai déjà dit, veut - tu être martyre?

Abel, vient a mon Autel et faisons une offerte

à ce Dieu qui nous a crée tous, pour le servir

mais ne tue pas ces agneaux, leur sang certes

ne peut pas intéresser nôtre bonne Divinité

Lui qui a crée tout ce qui existe, Il fait sa volonté.

 

Car il est impossible que le sang, que tous offense

, des taureaux et des boucs, ôte les péchées,

les torts “Tu n’a voulu ni sacrifice ni offrande

Mais Tu m’as formé un corps”

Tout cela est écrit, ne l’oublie pas

c’est malheureux que tu aies du tracas.

 

Une offrande n’a pas besoin d’impliquer le coeur,

il faut la faire bien, en beaux et grand rituel,

c’est une reconnaissance du Dieu a l’extérieur,

c’est lui rendre hommage en véritable homme fidel. Tu m’énerve de ton entêtement, j’en ai assez,

tu va le voire, tu vas être celui qui passait.

 

Et puisque tu continue dans ta voie stupide

il ne me reste autre chose pour te faire taire,

je vais te tuer comme brebis, je serais rapide

ainsi je n’aurais plus ton drôle commentaire.

Ainsi mourut le premier fidèle sur terre

par la main de son frère qui l’interre.

 

Salvatore  Comisi

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Salvatore Comisi
  • Le blog de Salvatore Comisi
  • : Poésies, études de la Bible et articles sur tout ce qui concerne à la chrétienté du premier siècle à nos jours
  • Contact

Recherche

Liens