Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2013 6 06 /07 /juillet /2013 16:31
Israël, de fin Juges a fin monarchie: I Samuel

Le cycle de David

En bref, David devient le champion de l’armée israélienne et marié Mical, fille de Saül, devenant un grand ami de son fils Jonathan. À ce stade, cependant, à ce point se déclanche l’envie meurtrière de Saül, à cause du chant de guerre des femmes israélites: « Saül a frappé ses mille, mais David ses dix mille! »

Saul tente de tuer David avec une lance, ayant échoué, il envoie des assassins pendant le sommeil, mais Micol, qui a compris la volonté de son père, l’aide à s’échapper. David se met au service des Philistins, mais le roi Saül le chasse et massacre les prêtres de Nob, coupable de l’avoir aide à s’échapper en lui donnant l’épée de Goliath. À ce stade, se place un autre épisode célèbre: Saul entre dans la grotte de Guédi,

sur la mer Morte, pour ses besoins, et David sans être vu va couper un morceau du manteau du roi pour prouver qu’il pouvait le tuer à n’importe quel moment, mais ne le fait pas (1 Samuel 24 :1-23). Après, pour une deuxième fois David épargne la vie de Saül, quand Abishai voulait le tuer dans son sommeil, mais il réplique (26:9): «Ne le détruit pas! Car qui pourrait impunément porter la main sur l’oint de l’Éternel?

Désormais, cependant, le règne de Saül arrive à son terme. Saul doit partir à la guerre contre les Philistins, bien supérieures en nombre, et pour cette raison, contrairement à ses propres lois, évoque l’esprit de Samuel mort se servant de la nécromancienne d’Endor (1 Samuel 28:3-20). L’ombre de Samuel, cependant, lui prédit sa mort et celle de ses enfants. La malheureuse prophétie se réalise sur le mont Gilboa: Jonathan tombe et Saül blessé, après avoir tenté en vain de convaincre l’écuyer de le finir, il saute sur sa propre épée (1 Samuel 31:1-7). Vittorio Alfieri a immortalisé ce moment l’un des épisodes les plus dramatiques de l’histoire d’Israël dans sa tragédie «Saul» (Acte V, scène V, vv.100-109):

« Oh, mes enfants! … J’ai été père.
Te voila seul, ô roi, pas un te reste
Des nombreux amis, ou tes serviteurs. Tu es payé,
d’inexorable Dieu épouvantable colère ?
Mais toi me reste, épée: à dernier usage
fidèle ministre, maintenant vient. C’est déjà les cris
de l’insolent vainqueur: sur le bord
jà leurs torches enflammées m’éclairent
Je vois, et les épées à mille … impies Philistins
me trouveras, mais en tant que roi, ici mort. »

L’historicité du Livre

Comme déjà expliqué, l’historicité de la plupart des événements racontés dans le premier livre de Samuel est problématique, puisque ce n’est pas une histoire au sens moderne du terme, mais une saga épique de la chevalerie, qui rappellent parfois le cycle carolingien ou celle du roi Arthur. En fait, cependant, de nombreux endroits mentionnés sont historiquement vérifiable.

» ‘Beth Shemesh »’, l’endroit où les Philistins rendent l’Arche de l’Alliance aux Juifs selon 1 Samuel 6:13, existe vraiment, elle est à la frontière de Juda, à environ 30 km de la côte méditerranéenne, et signifie «maison du soleil » du nom de Shemesh, la divinité solaire Cananea.

Même la successive demeure de l’Arche, » ‘Kirgath »’ (« ville de la forêt») a été retrouvé à 20 km de Bet Shemesh. Historiquement identifiés sont aussi » ‘Gibeah »’, la patrie de Saül (en hébreu, « hauteur »), et le mont »Gilboa » théâtre de la ruine de Saul, qui s’élève à 500 mètres au-dessus de la plaine de Jizreel, maintenant connu en arabe comme Jebel Fuqu’a.

Les Philistins

Certainement l’histoire est le peuple des Philistins, mentionné pour la première fois dans les inscriptions du pharaon Ramsès III (1183-1152 avant JC), qui s’est opposé à l’invasion des «Peuples de la mer » indo-européennes, immortalisant sa victoire sur les murs du temple de Medinet Habu (dynastie XX).

Contraint à se retirer, ils se sont installés le long de la côte de Canaan, édifiant plusieurs villes, dont les plus importants étaient: Gaza, Ashkelon et Ashdod. Par la suite les Assyriens les ont vaincu et absorbé, mais leur nom est resté pour designer toute la Palestine.

Victoire de Israel sur les Filistin miniature du XIV siecle Vienne Biblioteque National

David et Goliath

L’un des épisodes les plus fantastiques imaginatifs du Livre, c’est le duel entre David et Goliath (1 Samuel 17:1-54), qui cache inattendu graines d’historicité, en dépit du fait que le récit, peut nous sembler hyperbolique, puisque Goliath est dit être grand six coudées, soit trois mètres. En fait, le défi entre deux champions a été l’un des moyens les plus singuliers et rapide utilisée dans l’Antiquité pour régler les différends, comme dans le célèbre épisode des Horaces et des Curiaces, rapportée par Tite-Live.

Entre autres choses, l’un des termes utilisés pour décrire l’armure de Goliath, «armure à écailles », apparaît également dans les tablettes trouvées à Ougarit en Syrie, et il est incroyablement confirmée par des découvertes archéologiques dans la bande de Gaza, fabriqués à partir de écaille de fer avec des trous pour être cousus ensemble.

L’histoire de David et Goliath a été mis à jour par le groupe musicale « GenRosso », par rapport à l’histoire connue de l’homme anonyme qui, lors du soulèvement de la place Tiananmen en 1989, ayant tout seul arrêté une colonne de chars. Voici les versets que le fameux groupe musicale lui a dédié:

« Mais qui ne s’en souviennent pas de toi, garçon de Tien An Men,
qui arrête les tanks, et personne ne sait qui tu es !
Peut-être que tu ne pensais pas de jouer ta vie, mais
tu es devenu un signe de liberté.
Seule, toi, tu est rest
é là,
toi garçon de notre temps,
restait là, toi, tout seul pour arrêter une folie:
David et
Goliath … »

C’est un fait peu connu que, à Ain Gialud (« la source de Goliath»), un lieu identifié comme celui du duel mémorable entre les deux champions, une grande bataille a eu lieu en 1258 entre les Mamelouks égyptiens et les Mongols: ces derniers ont été désastreusement vaincu nonobstant ils avaient déjà conquis presque toute l’Asie, et leur expansion a été bloqué pour toujours. Le mythe de David et Goliath se répète?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Salvatore Comisi
  • Le blog de Salvatore Comisi
  • : Poésies, études de la Bible et articles sur tout ce qui concerne à la chrétienté du premier siècle à nos jours
  • Contact

Recherche

Liens