La résurrection de Jésus-Christ et le baptême de l'Esprit Saint a été l'explosion, le Big Bang de la nouvelle doctrine fondée non plus sur le respect de la loi, mais sur le salut par la foi en Jésus-Christ ressuscité d'entre les morts. Parce que la loi avait démontré que personne ne pouvait, avec leurs propres forces, faire le bien que Dieu a ordonné de faire.

 

Bien que dans la Genèse 12:03 a été annoncé à Abraham que en lui seront béni toutes les familles de la terre, les disciples de Jésus croyaient que le salut en Jésus-Christ a été réservé aux seuls Juifs, peuple élu de Dieu.

 

Les Juifs n'ont pas compris que cette élection, en réalité les avait engagés pour une grande annonce à faire, c'est que le Dieu d'Israël est le Dieu de toute l'humanité, le Créateur de l'univers veut être reconnu comme le Sauveur de tous les hommes de bonne volonté.



C'est pourquoi, au début, le salut a été proclamée seulement aux personnes du peuple du quel appartenaient les disciples du Sauveur, en fait,

Actes 11:19 nous dit que: « 19. Ceux qui avaient été dispersés par la persécution survenue à l'occasion d'Étienne allèrent jusqu'en Phénicie, dans l'île de Chypre, et à Antioche, annonçant la parole seulement aux Juifs.»

20 Il y eut cependant parmi eux quelques hommes de Chypre et de Cyrène, qui, étant venus à Antioche, s'adressèrent aussi aux Grecs, et leur annoncèrent la bonne nouvelle du Seigneur Jésus.
21 La main du Seigneur était avec eux, et un grand nombre de personnes crurent et se convertirent au Seigneur.



Actes 11: 25 et 26

25 Barnabas se rendit ensuite à Tarse, pour chercher Saul;
26 et, l'ayant trouvé, il l'amena à Antioche. Pendant toute une année, ils se réunirent aux assemblées de l'Église, et ils enseignèrent beaucoup de personnes. Ce fut à Antioche que, pour la première fois, les disciples furent appelés chrétiens.

 

Le fait que l'annonce de l'Évangile soit fait aussi aux Gentils païens était une source de controverse amère, sont connus ceux de Paul avec les apôtres, (aussi avec Pierre lui-même), ce fus après la conférence de Jérusalem de Actes 15 que Paul a obtenu pour ses communautés de chrétiens convertis venus du paganisme, la liberté de la non application stricte de la Loi juive.



Paul n’as pas voulu la séparation entre les Juifs convertis et les convertis du paganisme, mais l'union de tous les convertis à l'église de Jérusalem et de toutes les autres églises dans le monde pour former une Église Universelle.

 

Il a eu l'idée d'un nouvel Israël, un nouveau peuple d’appelé à être et constituer le vrai «Israël» celui des dernières temps, c. à d. l’église qui est l'assemblée de ceux qui sont appelés par le Christ, dans le sens du mot grec ecclésia.