Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2010 6 27 /11 /novembre /2010 09:30
De récentes découvertes archéologiques remettent en cause en profondeur la version biblique :le terme « hébreux », qui signifie littéralement « ceux qui passent » ou « ceux par delà le fleuve » (les errants, les nomades) n'existe que dans la Bible. Seul un terme à consonance approchante, « Apirou », est mentionné ailleurs.
Ce terme, qui s'écrit aussi Hapirou ou Habirou, apparaît depuis le Dynastique archaïque jusqu'à la fin de l'Âge du Bronze. On le rencontre de la Mésopotamie à l'Anatolie et à l'Égypte.

Il désigne principalement des marginaux vagabonds, parfois mercenaires et plus ou moins brigands. On sait maintenant que les Apirou portent des noms d'origines ethniques variées : ils ne sont pas considérés comme une ethnie unique, mais comme un groupe socio-économique comportant plusieurs ethnies.
Les Hébreux mentionnés par la Bible pourraient donc être l'une des nombreuses ethnies errantes exogènes regroupées sous le nom commun d'Apirou. Par contre, selon Olivier Rouault, « Le terme de Hapirou / Habirou a fait couler beaucoup d'encre, en partie en raison de sa ressemblance avec le nom des Hébreux, avec lequel il semble finalement n'avoir qu'un rapport lointain »

(voir l'article Shasou et Apirou dans les documents égyptiens).

De rares textes extra-bibliques, comme la Stèle de Mérenptah, désignent ce peuple par le nom d'Israël. Les historiens utilisent les termes de « premiers israélites » ou « protoisraélistes ».
Il n'y a jamais eu aucune invasion militaire du territoire de Palestine par une armée d'Hébreux organisée sur le modèle des armées égyptiennes ou mésopotamiennes. Les versions biblique et historiques se recoupent un peu à partir du VIIIe siècle av. J.-C.

car les historiens confirment l'existence des deux royaumes d'Israël et de Juda. Avec toutefois une différence fondamentale : comme le disent Thomas Römer et Dominique Jaillard, il faut « insister sur une différence fondamentale entre la Bible hébraïque et les textes du Proche-Orient ancien dans la mesure où la Bible confesse un Dieu unique, donc un monothéisme face au polythéisme de ses voisins », alors que « les royaumes d'Israël et de Juda sont polythéistes comme leur voisins ».

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Salvatore Comisi
  • Le blog de Salvatore Comisi
  • : Poésies, études de la Bible et articles sur tout ce qui concerne à la chrétienté du premier siècle à nos jours
  • Contact

Recherche

Liens