Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 14:56

Les origines de notre pays se perdent dans la nuit des temps préhistoriques. Son principal peuplement provient de deux grandes migrations. Tout d'abord, celle des Celtes et, plus tard, celle des Germains.

LES CELTES : 

Originaires de l'Europe de l'est, probablement, ils se sont répandus, à partir du   VIIIème siècle avant J-C, vers l'ouest et, c'est vers le Vème siècle avant J-C qu'ils ont dû apparaître dans nos régions et s'assimiler aux autochtones devenant "les Gaulois"... et le pays "la Gaule" ! Les Celtes étaient des peuples civilisés, guidés par une noblesse guerrière et des "prêtres" instruits, les druides.
Les armes et bijoux, retrouvés dans les tombeaux, montrent la richesse de cette Civilisation. S'ils avaient une Religion et des coutumes semblables, les nombreuses tribus Gauloises étaient cependant très souvent en guerre les unes contre les autres.

 

C'est seulement vers le milieu du 1er siecle   avant J-C qu'un jeune chef de la tribu des Arvernes (d'où le nom actuel de l'Auvergne), Vercingétorix, devant l'invasion des légions romaines de Jules César, réussit à convaincre les principaux chefs des tribus gauloises de s'unir pour résister à l'envahisseur. 

Certains historiens voient là une première tentative de création d'un "état" sur notre territoire....

LA GAULE ROMAINE 

Mais, après la défaite d'Alésia (-52), la Gaule tombe sous la domination romaine et, administrée par Rome, est divisée en provinces.

Cependant, les Romains ne sont pas des conquérants destructeurs ; au contraire, ils assimilent les peuples conquis, les enrôlent dans l'armée, forment des administrateurs, leur font bénéficier de leur Civilisation "de confort" (thermes, routes, aqueducs,... Si bien que les Gaulois vont devenir des   Gallo-Romains!

Avec cette romanisation la "Paix romaine" va s'installer dans le pays pendant plus de trois siècles et la Gaule va se développer en s'enrichissant.

Cependant, elle devra faire face, plusieurs fois, à des envahisseurs, des Barbares venus du Nord, qui, du IIIème au vème siècles ravageront le pays.

De nombreux témoignages de la Civilisation gallo-romaine subsistent en France, particulièrement grâce aux monuments dans de nombreuses villes et surtout dans le sud-est (Gaule romaine).

Au début du Vème siècle, les Barbares, venus du nord, vont à nouveau déferler sur l'Europe et détruire, peu à peu, l'empire romain; c'est la seconde grande migration qui verra le peuple Franc (des GERMAINS) s'assimiler aux gallo-romains.

LES GRANDES INVASIONS

Au début du Vème siècle, les Barbares (ce nom signifie simplement "étrangers" pour les Romains), venus du Nord (et de l'Est), vont attaquer et conquérir l'empire romain d'occident (la partie orientale, qui a pour capitale l'ancienne Byzance, Constantinople, l'actuelle Istanbul, ne sera pas conquise à cette époque et subsistera jusqu'au XVème siècle ; on l'appellera l'empire Byzantin).

Certains de ces peuples, pour la plupart Germaniques, traverseront la Gaule et la péninsule ibérique (actuels Espagne et Portugal) ainsi que la Méditerranée pour s'installer en Afrique du Nord; ce sont les Vandales dont le nom est resté synonyme de destructeur! Les Ostrogoths conquerront ce que nous nommons maintenant l'Italie (prise de Rome en 476), les Wisigoths s'installeront dans le sud-ouest de la Gaule, les Burgondes dans le sud-est et les Francs au nord et nord-est. A l'ouest subsiste le royaume romain du général Syagrius.

Tous ces Barbares ne sont pas seulement des conquérants, mais aussi des agriculteurs venus chercher de bonnes terres à cultiver.

Au cours de leur progression, ils s'allieront souvent avec les Romains pour repousser d'autres envahisseurs (tels, les Huns) ou pour asseoir leur autorité sur un territoire. Cette politique va leur permettre de se "romaniser" et, pour certains, de se christianiser.

Les Huns Ce sont des guerriers nomades, venus d'Asie, poussant devant eux d'autres Barbares (Ostrogoths, Wisigoths...). Ils inspirent la terreur en raison de leur férocité . On dit de leur chef, Attila, que "où il passe l'herbe ne repousse pas". En 451, les Romains et Barbares (Francs, Burgondes, Wisigoths), alliés, les vaincront définitivement à la bataille des Champs Catalauniques (près de l'actuelle Troyes).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Salvatore Comisi
  • Le blog de Salvatore Comisi
  • : Poésies, études de la Bible et articles sur tout ce qui concerne à la chrétienté du premier siècle à nos jours
  • Contact

Recherche

Liens