Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 15:02

Qu'enseigne l'Église Catholique Romaine en ce qui concerne l'Immaculée Conception ? Quelle est la signification de ce dogme ?



Réponse:

 

Voici ce que l'Église Catholique enseigne: “Tout au long des siècles passés, l'Eglise a pris de plus en plus conscience que Marie, “à qui une grâce a été faite” de la part du Seigneur (Luc 1:28), a été rachetée dès le moment de sa conception.

 

C'est ce que déclare le dogme de l'Immaculée Conception, proclamé par le Pape Pie IX en 1854: “La Très Sainte Vierge Marie fut préservée de toute souillure du péché originel, dès le premier moment de sa conception, par une grâce singulière et un privilège accordés par le Dieu Tout -Puissant, et en raison des mérites de Jésus-Christ, le Sauveur de l'espèce humaine (Pie IX, Ineffabilis Deus, 1854)” (Catéchisme de l'Église Catholique, paragraphe 491).



Pendant des siècles, il y eut un grand débat dans l'Église, avant que le dogme de l'Immaculée Conception soit proclamé en 1854. Les théologiens Catholiques admettent que cette doctrine n'est pas révélée explicitement dans l'Écriture.

 

Le Catéchisme fait seulement référence à Luc 1:28 comme preuve biblique. Pourtant, ce verset ne peut absolument pas signifier que Marie ait été conçue sans péché. La même expression est employée dans Éphésiens 1:6, concernant tous les Chrétiens ! Personne ne prétend pourtant que tous les Chrétiens ont été conçus sans péché dans leur nature humaine !



Au cours des premiers siècles de l'Église, il n'est jamais fait mention de l'Immaculée Conception. “Les premiers écrits en faveur de ce dogme ne sont apparus qu'au douzième siècle, sous la plume d'un moine anglais appelé Eadmer. Parmi ceux qui se sont opposés à ce dogme figurent des personnalités qui sont pourtant révérées par l'Église de Rome: Bernard de Clairvaux, Peter Lombard, Saint Bonaventure, et Saint Thomas d'Aquin, pour ne citer qu'eux.

 

Ce n'est qu'au quatorzième siècle que Duns Scot élabora une théorie qui fut reprise par les Franciscains, ardents défenseurs de ce dogme, dans leurs débats avec les Dominicains, qui leur étaient violemment opposés” (H.M. Carson, Roman Catholicisme Today).



Contrairement à cet enseignement catholique, la Bible enseigne clairement que “tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu” (Romains 3:23). Tous les descendants d'Adam partagent sa nature de péché: “C'est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu'ainsi la mort s'est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché” (Romains 5:12).

 

Tous les hommes ont donc besoin d'être sauvés. Marie elle-même appelle Dieu “mon Sauveur” (Luc 1:47). Il est évident qu'elle ne connaissait pas le dogme catholique de l'Immaculée Conception !

La Bible déclare que seul Christ est né sans péché (Hébreux 4:15). Christ seul est Immaculé dès Sa conception. C'est pour cela que Christ, qui n'a jamais connu le péché, “a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions pour la justice” (1 Pierre 2:24).



Les implications de ce dogme sont très sérieuses. Voici ce que le Pape a déclaré:

“Par conséquent, si quelqu'un ose - à Dieu ne plaise ! - penser différemment de ce que nous avons défini, qu'il sache et comprenne qu'il se condamne par son propre jugement, qu'il a fait naufrage par rapport à la foi, et qu'il s'est coupé de l'unité de l'Eglise.

En outre, en raison de ses propres actions, il s'expose à subir les peines définies par la loi, s'il exprime oralement, par écrit, ou par tout autre moyen, les erreurs qu'il a acceptées dans son cœur” (Pie IX, Ineffabilis Deus).



Le Magistère de l'Église Catholique (c'est-à-dire le pape et les évêques) voudrait nous faire croire à cette doctrine que ni les Écritures ni les Pères de l'Église ont enseignée. Ce sont les saintes Écritures qui peuvent nous rendre sages à salut, par la foi en Jésus-Christ (1 Timothée 3:15).

 

Nous n'avons besoin d'aucune doctrine étrangère à la Bible pour être sauvés. En fait, c'est l'Église Catholique qui a “fait naufrage par rapport à la foi”, en acceptant une doctrine qui est contraire à l'enseignement de la Bible. C'est elle qui s'est coupée de l'unité de l'Église. La véritable Église n'a jamais rien eu à voir avec les inventions théologiques de l'Église de Rome.

Partager cet article

Repost 0
Salvatore Comisi - dans Religion
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Salvatore Comisi
  • Le blog de Salvatore Comisi
  • : Poésies, études de la Bible et articles sur tout ce qui concerne à la chrétienté du premier siècle à nos jours
  • Contact

Recherche

Liens