Réponse: Le temps de l’Enlèvement en relation avec la Tribulation est un des sujets les plus controversés dans l’Église d’aujourd’hui. Les trois perspectives principales sont pré-tribulationniste (l’Enlèvement se produit avant la Tribulation), mi-tribulationniste (l’Enlèvement se produit au milieu de la Tribulation) et post- tribulationniste (l’Enlèvement se produit à la fin de la Tribulation).

 

Premièrement, il est important de reconnaître le dessein de la Tribulation. Selon Daniel 9:27, il y a une 70e “semaine” (7 ans) qui doit encore venir. Toute la prophétie de Daniel sur les 70 semaines (Daniel 9:20-27) parle de la nation d’Israël. C’est une période de temps durant laquelle Dieu concentre particulièrement son attention sur Israël.

   

La 70e semaine, la Tribulation, doit être un temps quand Dieu traite spécifiquement avec Israël. Alors que cela n’indique pas nécessairement que l’Église doive être absente de la terre, cela pose la question de savoir pourquoi elle aurait besoin d’être encore présente pendant ce temps.

Le passage des Écritures qui traite principalement de l’Enlèvement est 1 Thessaloniciens 4:13-18. Il déclare que tous les croyants vivants et tous les croyants déjà morts rencontreront dans les airs le Seigneur Jésus et qu’ils seront avec lui pour toujours.

 

L’Enlèvement, c’est Dieu qui retire de la terre son peuple. Quelques versets plus tard à 5:9, Paul dit : “Car Dieu ne nous a pas destinés à subir sa colère, mais à posséder le salut par notre Seigneur Jésus Christ”. Le Livre de l’Apocalypse, qui traite principalement de la période de la Tribulation, est un message prophétique sur comment Dieu va déverser sa colère sur la terre pendant la Tribulation.

   

Il semblerait contradictoire que Dieu promette de préserver les croyants de sa colère pour ensuite les laisser sur terre pendant la Tribulation. Le fait que Dieu promette de préserver les croyants de la colère juste après avoir promis de les enlever de terre semble lier les deux évènements.

Un autre passage crucial concernant le temps de l’Enlèvement est Apocalypse 3:10. Là, Christ promet de délivrer les croyants de “l’heure de l’épreuve” qui va s’abattre sur terre. Cela pourrait signifier deux choses : (1) Christ protégera les croyants au milieu des épreuves, ou (2) Christ délivrera les croyants des épreuves. 

 

Les deux sont une traduction correcte du mot grec pour le mot “de”. Toutefois, il est important de reconnaître que les croyants reçoivent la promesse d’être préserver “de”. Pas seulement des épreuves, mais de l’heure des épreuves. Christ promet de préserver les croyants de cette période de temps qui contient les épreuves, autrement dit de la Tribulation. 

 

Le dessein de la Tribulation, le sens de 1 Thessaloniciens 5:9 et l’interprétation de Apocalypse 3:10 tous donnent une forte assise à la position pré-tribulationniste. Si la Bible est interprétée littéralement et de manière cohérente, la position pré-tribulationniste est l’interprétation biblique la plus cohérente.