Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 11:36

                                   (21) Apocalypse: Tous les méchants crient en chœur, The Day After dans religion imagesCAR421FR

                   Traduction de l’Italien par Salvatore Comisi

  http://www.fmboschetto.it/religione/Apocalisse/Apocalisse7.htm

                   Apocalypse Expliqué en 26 articles  

                                 

Tous les méchants crient en chœur

Il convient de noter que la représentation de la chute de Babylone est effectuée par un chœur de voix, juste comme cela se produisait dans le théâtre antique, où au chœur était confié de conter les autres faits saillants du contexte dans lequel se déroulait l’action des protagonistes. Jean se révèle donc également un bon connaisseur de la culture hellénistique de son temps, et il n’y a pas de quoi s’en étonner, vu que il a exercé son ministère en Asie Proconsulaire, à savoir l’ancien royaume de Pergame, qui fut l’un des centres de propulsion de l’hellénisme.

Le chœur est composé des voix de personnages réels et fictifs, liés en quelque sorte aux vicissitudes romaines, soit en tant que partisans de l’Empire que adversaire en attente de son châtiment de la part de la divinité. Le tout est ouvert par une voix qui descend d’en haut, presque « ors champs », juste pour continuer à utiliser le langage du théâtre et du cinéma. 

Elle s’adresse à des chrétiens vivant à Rome, dans le sillage de 1 Pierre 5:13, les invitant à l’abandonner avant que sur elle tombent les punition divine. Sur cet avertissement pèse sans doute la suggestion de l’invitation lancée par les anges à Lot afin qu’il quitte Sodome avant la catastrophe.

Apocalypse 18:4 «4 Et j’entendis du ciel une autre voix qui disait: Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux.»

«Mort, deuil, faim et feu » est ce que l’ange promet à la grande ville. Ces fléaux rappellent d’une manière indubitable ceux avec les quelles les Quatre Cavaliers de l’Apocalypse sont autorisés à harceler la race humaine:

Apocalypse 6:8 «Je regardai, et voici, parut un cheval d’une couleur pâle. Celui qui le montait se nommait la mort, et le séjour des morts l’accompagnait. Le pouvoir leur fut donné sur le quart de la terre, pour faire périr les hommes par l’épée, par la famine, par la mortalité, et par les bêtes sauvages de la terre.»

En outre Jean fait également affichage, comme d’habitude, des images prises à partir du répertoire prophétique : Esaïe 21, Esaïe 47, Jérémie 50-51 et Ézéchiel 26-28. Le concept de Babylone faite «veuve» par l’intervention du Seigneur est pris d’Ésaïe 49:7.

Puis on entend les voix plaintives de fans consternés de la puissance romaine, c’est à dire les vassaux des rois, des marchands et les marins qui se sont enrichis avec le butin ratissé par les légions. Logiquement, le chœur est ouverte par la voix des alliés de l’empire: Apocalypse 18:9-10 « 9. Et tous les rois de la terre, qui se sont livrés avec elle à l’impudicité et au luxe, pleureront et se lamenteront à cause d’elle, quand ils verront la fumée de son embrasement. 
10 Se tenant éloignés, dans la crainte de son tourment, ils diront: Malheur! malheur! La grande ville, Babylone, la ville puissante! En une seule heure est venu ton jugement! »

Ces rois indiquent clairement le pouvoir politique, qui imite en tout les infidélités de Rome / Babylone. Continue le chœur plaintifs des marchands, désignés par le mot grec « emporoi» qui généralement indique les commerçants grossistes et importateurs des marchandises beaucoup demandée, eux sont également présentés dans une lumière très négative, par se que ils ont été les outils de la prospérité de Babylone, et donc de sa corruption, en prenant volontiers profite de la rapacité et la cupidité des anciens de la ville:

imagesCAXZJ0YS dans religion

Babylone / Rome = (la tour de Bebel qui voulait arriver au ciel)

Apocalypse 18:11-13 « 11 Et les marchands de la terre pleurent et sont dans le deuil à cause d’elle, parce que personne n’achète plus leur cargaison, 12 cargaison d’or, d’argent, de pierres précieuses, de perles, de fin lin, de pourpre, de soie, d’écarlate, de toute espèce de bois de senteur, de toute espèce d’objets d’ivoire, de toute espèce d’objets en bois très précieux, en airain, en fer et en marbre, 13 de cinnamome, d’aromates, de parfums, de myrrhe, d’encens, de vin, d’huile, de fine farine, de blé, de boeufs, de brebis, de chevaux, de chars, de corps et d’âmes d’hommes»

Apocalypse 13:15-17 «15 Et il lui fut donné d’animer l’image de la bête, afin que l’image de la bête parlât, et qu’elle fît que tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la bête fussent tués. 16 Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, 17 et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom.»

La liste des marchandises énumérées dans ces versets est composée, ce n’est pas par hasard, pour la plupart d’articles de luxe, que Rome importais normalement à partir des diverses provinces de l’empire et de régions plus lointaines, jusqu’au lointaines et mystérieuse Indes. La cinnamome est la cannelle (Cinnamomum zeylanicum en est le nom scientifique), originaire de Sri Lanke et coûteux en raison du long voyage requis pour l’importation de cette épice.

Le amomum du Malabar ou gingembre (Zingiber officinale) est une plante aromatique extraite dans le sud-est de l’Inde de la quel on obtenait une pommade très utilisé pour les cheveux. Avec le terme « parfum » (en grec Thymiamata) étaient indiquées en général les essences comme l’encens, obtenus à partir de la Boswellia sacre en Arabie, habilites à être allumé pour purifier l’air (comme cela est généralement utilisé dans les temples, les trois sages l’ont amené en cadeau à l’enfant Christ comme un symbole de sa divinité).

La myrrhe est un composé aromatique gommes-laques, extrait de la Commiphora Myrrha, populaire en Somalie, l’Éthiopie, le Soudan et la péninsule arabique. Déjà connu dans l’Égypte ancien, où il a été utilisé pour l’embaumement, a également été utilisé comme un parfum, et en tant que telle est mentionné sept fois dans le Cantique des Cantiques, a également été apporté comme cadeaux par les Rois Mages à l’Enfant Jésus, comme un symbole de sa souffrance et de la mort pour l’expiation des péchés du monde.

Le byssus est une sorte de soie naturelle marine, obtenue à partir d’un filament sécrétée par le mollusque Pinna nobilis, dont la production était très répandue dans la Méditerranée, du byssus ont été obtenus précieux et coûteux tissu avec lequel on confectionnait, dans l’antiquité, les robes, les habits des personnages le plus haut placés. De d’écarlate et de la Pourpre on en a déjà dit ci-dessus.

Le triple chœur de gémissements, rappelant les pleureuses chère à la tradition antique, se termine par les marins navigateurs qui ont fait fortune en transportant des marchandises à Babylone / Rome, et que maintenant se jètent des poignées de poussière sur la tête en signe de deuil, et reconnaissent que Dieu est en train de rendre justice aux victimes de la persécution déclenchée par l’immense ville: la chute de la ville pécheresse marque en effet la fin de leurs fortunes.

Apocalypse 18:17-19 «17 Et tous les pilotes, tous ceux qui naviguent vers ce lieu, les marins, et tous ceux qui exploitent la mer, se tenaient éloignés, 18 et ils s’écriaient, en voyant la fumée de son embrasement: Quelle ville était semblable à la grande ville? 19 Ils jetaient de la poussière sur leurs têtes, ils pleuraient et ils étaient dans le deuil, ils criaient et disaient: Malheur! malheur! La grande ville, où se sont enrichis par son opulence tous ceux qui ont des navires sur la mer, en une seule heure elle a été détruite!»

La voix suivante est celle d’un nouvel ange que, d’un geste presque comme fait par Michel-Ange, figure symboliquement la chute de la ville, soulevant un énorme rocher et en le jetant à la dans la mer, comme s’il voulais faire la répétition de la chute de l’étoile Absinthe, pour prononcer après la condamne définitive sur la métropole superbe:

Apocalypse 18:21-24 «21 Alors un ange puissant prit une pierre semblable à une grande meule, et il la jeta dans la mer, en disant: Ainsi sera précipitée avec violence Babylone, la grande ville, et elle ne sera plus trouvée. 22 Et l’on n’entendra plus chez toi les sons des joueurs de harpe, des musiciens, des joueurs de flûte et des joueurs de trompette, on ne trouvera plus chez toi aucun artisan d’un métier quelconque, on n’entendra plus chez toi le bruit de la meule,

23 la lumière de la lampe ne brillera plus chez toi, et la voix de l’époux et de l’épouse ne sera plus entendue chez toi, parce que tes marchands étaient les grands de la terre, parce que toutes les nations ont été séduites par tes enchantements, 24 et parce qu’on a trouvé chez elle le sang des prophètes et des saints et de tous ceux qui ont été égorgés sur la terre. »

 

Les expressions utilisées pour construire ce genre de « Dies Irae » sont ceux utilisés par les prophètes, en particulier Jérémie et Ézéchiel, pour décrire le jugement de Dieu sur Jérusalem et d’autres puissances de leur temps, mais Jean est très bon pour les mettre à jour, les actualiser et les transporter à ses jours. Voici à ce propos le commentaire du théologien Ugo Vanni:

« Babylone la Grande, la prostituée (17:1) est une concentration de tous les maux. Elle chevauche un monstre vêtu d’écarlate (17:3): Il s’agit de la ville la plus sécularisée, dans le sens le plus radical du terme. Elle est soutenue, cette ville monstrueusement consommateur, par un État, le monstre écarlate, que se fais adorer, cet à dire qui prétendent être au-dessus de tout et se sent au-dessus de tous. A’ la destruction de la « Grande Prostituée » fera face le triomphe de la Ville – Épouse, la Jérusalem céleste «

imagesCALI3ADBabilone

la Grande Prostituée (Rome) chevauche un monstre vêtu d’écarlate 

The Day After (Le Jour d’Après) 

En contraste frappant avec la lamentation des petits et grands seigneurs et les trafiquants de marchandises de valeur sur la terre, on passe maintenant au chant de joie et à la liturgie céleste, en l’honneur de la justice divine: le chœur des élus chante un hymne, qui célèbre l’effondrement de la Ville du Mal, mère de toutes les oppressions et de toutes les idolâtrie.

Particulièrement choquant, c’est la vision de la fumée provoquée par l’incendie de la perverse Babylone, qui s’élève éternellement vers le ciel comme un avertissement à toutes les nations, et il ressemble beaucoup au destin similaire de Sodome dans la Genèse:

Genèse 19:27-28 «27. Abraham se leva de bon matin, pour aller au lieu où il s’était tenu en présence de l’Éternel. 28 Il porta ses regards du côté de Sodome et de Gomorrhe, et sur tout le territoire de la plaine; et voici, il vit s’élever de la terre une fumée, comme la fumée d’une fournaise.» 

Apocalypse 19:1-3 « 1. Après cela, j’entendis dans le ciel comme une voix forte d’une foule nombreuse qui disait: Alléluia! Le salut, la gloire, et la puissance sont à notre Dieu, 2 parce que ses jugements sont véritables et justes; car il a jugé la grande prostituée qui corrompait la terre par son impudicité, et il a vengé le sang de ses serviteurs en le redemandant de sa main. 3 Et ils dirent une seconde fois: Alléluia! …et sa fumée monte aux siècles des siècles.» 

Toutefois, cette vision nous rappelle à la mémoire d’une « fumée » beaucoup plus d’actualité: les spectrales nuages de champignons qui s’élèvent vers le ciel après l’explosion d’armes nucléaires dans l’atmosphère.

Pour cela, j’ai ajouté ci-dessus une séquence du célèbre film « Le Jour d’Après » (1983) de Nicholas Meyer, montrant les effets dévastateurs sur la population et les infrastructures à Kansas City d’une guerre nucléaire entre les USA et l’URSS, déclenchée après la dégénération de différend au sujet de Berlin.

39-thedayafter-209x300

Une situation qui, selon de nombreux analystes, aurais pu se vérifier vraiment, dans ce cas, la Babylone de Jean vient à s’identifier avec notre superbe civilisation technologique, que véritablement «en une heure seulement » pourrais être balaye anéantie par les armes nucléaires, en avérant l’affirmation de Albert Einstein: «Je ne sais pas avec quelles armes la Troisième Guerre mondiale sera menée, mais la quatrième sera combattue avec des haches et des flèches »!

Ce n’est pas un hasard s’il a été baptisé « l’horloge de l’apocalypse » (Doomsday Clock) une horloge symbolique conçu par des étudiants de la «Bulletin of the Atomic Scientists », de l’Université de Chicago en 1947: le minuit de cette montre indique la fin de monde, causés dans notre cas par une guerre nucléaire. Du moment de son invention, l’horloge a été plusieurs fois déplacée avant ou en arrière pendant la guerre froide à sept minutes avant minuit, et l’aiguille des minutes a été maintes fois déplacé avant ou en arrière, selon l’état de la politique mondiale et du danger nucléaire.

Entre 1953 et 1960 l’horloge est arrivé à deux minutes de minuit, quand partout dans le monde il s’est propagée la psychose de guerre nucléaire, et même le groupe de heavy metal « Iron Maiden » a enregistré une chanson intitulée « 2 Minutes to Midnight » (deux minutes à minuit) une référence claire au risque que les cauchemars de Saint-Jean deviennent réalité; en 2010 l’horloge de l’Apocalypse est situé à 23:54.

Certes, le risque de destruction mutuelle a jusqu’à présent empêché l’accomplissement de la prophétie sur Babylone dans notre XXIe siècle, mais dans une ère de terrorismes comme la nôtre le dispositif de garde doit toujours rester élevé, tout en se fiant à la vérité des

paroles chantées par la foule céleste «la gloire et la puissance appartiennent à notre Dieu: parce que véritables et justes sont Ses jugements» !

14-salvati-300x231

Le chœur de ceux qui sont sauvé par le sacrifice de Jésus Christ

 

Mais voici que, en plein milieu de la vision de tant de destructions et de ruines, qui sont présent dans le film dont on vient de parler, revient sur la scène le protagoniste de toute la révélation et tout le Nouveau Testament.

 

Pour en savoir plus, cliquez ici et aller avec moi à la page suivante.

(22) Apocalypse:Le Jugement Universel, Le Verbe Invincible  

 

                                  Apocalypse Expliqué en 26 articles

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Salvatore Comisi
  • Le blog de Salvatore Comisi
  • : Poésies, études de la Bible et articles sur tout ce qui concerne à la chrétienté du premier siècle à nos jours
  • Contact

Recherche

Liens