Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2016 5 18 /03 /mars /2016 12:50

La Vie

Le Seigneur dit : « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. » Matthieu 6 : 33

Alors que je m’assoyais devant la fenêtre, les volets ouverts, je me suis rendu compte combien l’Eternel, notre Créateur, est bon, miséricordieux et omniscient lorsque le vent commença à souffler sur moi, brisant la grosse chaleur dans la pièce. D’où vient le vent si l’air ne serait composé que de molécules d’oxygène, d’hydrogène et d’autres gaz comme les scientifiques l’affirment ? Je ne sais quelle explication donneraient les grands de ce monde mais pour notre part, mon frère, ma sœur en notre Seigneur Jésus Christ, c’est l’Eternel, dans Sa sagesse insondable et Son intelligence incomparable, qui a créé le vent, qui le fasse souffler par dessus la surface de notre planète. S’il n’y avait pas eu de vent, comment aurait pu être l’atmosphère sur cette terre ? Imaginez tout ce que cela aurait pu impliquer surtout maintenant que nous connaissons un réchauffement climatique très alarmant. Comme le Psalmiste l’annonce si bien : « Je sais que l’Éternel est grand, Et que notre Seigneur est au-dessus de tous les dieux. Tout ce que l’Éternel veut, il le fait, Dans les cieux et sur la terre, Dans les mers et dans tous les abîmes. Il fait monter les nuages des extrémités de la terre, Il produit les éclairs et la pluie, Il tire le vent de ses trésors. » Psaumes 135 : 5 – 7.

Bien entendu, il n’y a pas que le vent que l’Eternel, notre Créateur, nous a donné pour assurer la vie de Ses créatures. Comme l’eau, par exemple. Comment peut-elle exister, pourquoi la terre ne cesse t-elle toujours pas d’en faire jaillir de ses sources ? Pourquoi il a fallu exactement qu’elle ne soit ni sucrée ni acide ? Pourquoi toutes les eaux ne sont-elles pas salées ? Comment cette substance liquide puisse à la fois permettre de désaltérer, de laver, d’arroser, d’humidifier les créatures ? Tant de question, mais tout cela ne peut que confirmer que l’immense sagesse de Celui qui a tout créé. La plupart d’entre nous avons le privilège d’avoir accès à l’eau en permanence qu’on finit même par perdre de vue toute l’importance de son existence et l’intelligence derrière sa création. Mais imaginez une seconde qu’il n’y a pas eu d’eau ou qu’il n’y en a plus. Voila une infime partie de l’intelligence de notre merveilleux Créateur. Gloire à l’Eternel, Père de notre Seigneur Jésus Christ ! Non seulement, Il a su dès le commencement qu’on allait avoir besoin d’eau, il savait aussi quelle genre d’eau il nous fallait. Rappelons-nous par ailleurs comment les Saintes Ecritures nous relatent les premiers jours de la création. Ce fut à partir de rien que l’Eternel a créé ce qui est ; ce fut par Ses paroles que tout fut car « toutes choses ont été faites par elle (la parole de Dieu), et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle » (Jean 1 : 3). Il savait exactement comment créer l’eau et maintenir les réservoirs de la terre inépuisables.

Tout cela pour rappeler, mes frères et sœurs en notre Seigneur Jésus Christ, que rien de ce qui est ne relève du hasard. Un Dieu grand et compatissant veille sur toutes Ses créatures, même les plus moindres, depuis le Royaume des cieux. Dans Sa sagesse et Son intelligence inégalables, Il a su depuis le début tout ce dont le monde allait avoir besoin. Seule une personne totalement dépourvue de raison nierait encore les œuvres de création du Créateur qui manifestent tant Son intelligence que Sa sagesse dans toute la nature, et la présence de la main du Tout puissant qui soutient tout ce qui est.

Et nous autres, êtres humains, nous pouvons nous estimer plus qu’honorer car nous sommes les chefs d’œuvre de l’Eternel. Bien plus même, nous avons été créés à l’image de Dieu : « Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme » (Genèse 1 :27). Nous avons été rachetés par le sang du Christ Lui-même qui a donné Sa vie en rançon afin de pouvoir payer les péchés de tous ceux qui Le reçoivent comme Rédempteur , comme l’apôtre Pierre nous l’a enseigné « ce n’est pas par des choses périssables, par de l’argent ou de l’or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous avez héritée de vos pères, mais par le sang précieux de Christ » (1 Pierre 1 : 18, 19). Et nous sommes, ne l’oublions pas, le temple du Saint Esprit de Dieu, comme Paul le disait aux corinthiens : « Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous? » (1 Corinthiens 3 :16).

Aussi, nous pouvons avoir l’assurance que l’Eternel ne nous délaissera point. Il sait parfaitement tout ce dont chacun d’entres nous a besoin. Le Seigneur Jésus Christ nous a dit : « Lequel de vous donnera une pierre à son fils, s’il lui demande du pain? Ou, s’il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent? Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent. »

« Regardez les oiseaux du ciel: ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n’amassent rien dans des greniers; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux? »

« Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas: Que mangerons-nous? que boirons-nous? de quoi serons-nous vêtus? Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin. Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. Ne vous inquiétez donc pas du lendemain; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine » Matthieu 7 : 9 – 11, 6 : 26, 31 – 34.

Si vous existez aujourd’hui c’est que le Créateur Lui-même a voulu qu’il en soit ainsi. L’Eternel sera pour vous votre Père Céleste qui veillera sur vous si vraiment vous recevez notre Intercesseur Jésus Christ dans votre vie. L’Eternel notre Dieu sera avec vous si vraiment vous acceptez de demeurer en Lui et de L’aimer comme Il l’a Lui-même commandé. Le Seigneur Jésus Christ ne disait-il pas : « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C’est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » (Matthieu 22 : 37 – 39).

« De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes » continua-t-Il car tant que ces deux commandements sont accomplis, les Dix commandements eux-mêmes seront gardés, tout comme le Seigneur Jésus Christ Lui-même l’a fait tout au long de Son pèlerinage sur ce monde (cf. Matthieu 5 : 17).

Partager cet article

Repost 0
Salvatore Comisi - dans Religion
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Salvatore Comisi
  • Le blog de Salvatore Comisi
  • : Poésies, études de la Bible et articles sur tout ce qui concerne à la chrétienté du premier siècle à nos jours
  • Contact

Recherche

Liens